Charles de Granville



Calvados
 
 

Portrait Charles de Granville 
Portrait de Charles de Granville

    La légende raconte qu’un orphelin qui n’avait qu’un prénom, Charles, fut enrôlé corsaire à Saint Malo au jeune âge de 14 ans sous le règne du roi soleil, Louis XIV. Il était en charge de l'alimentation de l'équipage; lors des expéditions en mer, il fut le premier à charger à bord un breuvage de son art, que l’on jugea excellent : c’était tout naturellement un distillat, censé aider à lutter contre le scorbut, de jus fermenté de pommes et de poires.
Il décida alors de stocker ce breuvage (proche de ce que l'on appelle aujourd'hui Calvados, mais à un degré vraisemblablement plus faible, autour de 30%) dans des fûts de chêne.
La légende ajoute que quelques années plus tard, handicapé par une blessure à la cuisse, Charles fût exempté de ses obligations militaires; il rejoignit alors sa bien-aimée, s’installa avec elle dans la ville de Granville ; ses hauts faits militaires ayant ouvert les faveurs du roi, il reçut le beau nom de Charles de Granville : fier de son nouvel attribut, il consacra ainsi sa longue existence au perfectionnement et à la production de ce qui allait faire sa renommée : le Calvados Charles de Granville.

Armoiries Charles de Granville 
Armoiries de Granville au 18° siècle

     Depuis lors les Calvados Charles de Granville n'ont cessé de conquérir dans le Monde entier les plus grandes tables de la haute gastronomie.
Ils furent en particulier servis à la Cour royale d'Angleterre, la Cour de France et au 19° siècle à la table du tsar de Russie.
Au 20° siècle, le président Roosevelt en commanda à titre particulier !


     

Calvados